Moteur de recherche :
Ville de Thetford Mines
M'abonner!
Région de Thetford

2 octobre 2015 - La Ville fait connaître ses priorités | Élections fédérales 2015

A+ A- Imprimer Référer

Dans le cadre de la campagne électorale qui suit son cours, le maire de Thetford Mines, monsieur Marc-Alexandre Brousseau, accompagné de monsieur Olivier Grondin, directeur général, ont rencontré ces derniers jours les candidats des trois principaux partis afin de les informer sur les enjeux prioritaires de la Ville.

Le Conseil mise d'abord sur l'aide financière du fédéral pour la construction du futur centre de congrès. « Nous poursuivons nos démarches avec le gouvernement provincial pour obtenir une portion du financement, et nous comptons sur le palier fédéral pour nous confirmer l'aide complémentaire nécessaire à la réalisation de cet important projet », précise le directeur général.

Le prolongement du réseau de distribution en gaz naturel figure aussi au centre des priorités. « Notre situation géographique fait en sorte que nous devons miser sur des projets semblables pour lutter à force égale avec nos concurrents. Le gaz naturel représente un fort potentiel de croissance pour nos entreprises locales et régionales, et nous avons besoin d'un engagement ferme des candidats afin d'assurer la pérennité et le déploiement du réseau », souligne monsieur Brousseau.

La Ville demande également l'appui du gouvernement fédéral pour son projet de mise à niveau et de modernisation de ses installations aéroportuaires. Le développement de l'aviation d'affaires et l'expansion du parc d'hébergement représentent les lignes directrices du projet.

D'autres dossiers s'ajoutent à la liste et réclament une oreille attentive. Parmi ceux ci, la création d'une structure de soutien à l'organisation d'événements, l'élaboration d'une nouvelle image de marque et la refonte des outils de communication, l'agrandissement du parc industriel Henri Therrien, la mise en place d'un centre de transformation agroalimentaire, l'aménagement de sentiers de vélos de montagne, le développement de la filière bio-industrielle et la mise sur pied d'un programme de valorisation architecturale et patrimoniale.

La problématique des normes régissant les travaux de génie civil en présence de matériaux contenant de l'amiante a par ailleurs été portée à l'attention des candidats. La Ville attend de son prochain porte-parole qu'il défende ardemment les intérêts de la région et qu'il intervienne si nécessaire pour éviter tout dérapage avec la fonction publique fédérale.

La Ville compte également sur la participation d'Ottawa dans le dossier du Centre historique de la mine King. « Si le Conseil décide d'aller de l'avant avec la deuxième phase du projet, nous aurons besoin d'un levier suffisant pour assurer la rentabilité du site à long terme et en faire une attraction touristique incontournable », indique le maire.

D'autre part, les candidats sont invités à prendre position concernant les nouvelles normes pancanadiennes de rejet des réseaux d'égout dans les milieux naturels qui nécessitent des investissements majeurs de la part de la municipalité et qui limitent du même coup sa capacité à investir dans des projets d'infrastructures et de développement tant résidentiel qu'industriel.

La réforme postale fait aussi partie des enjeux qui ont été présentés. La Ville profite d'ailleurs de la campagne électorale pour faire valoir l'importance pour la société d'État d'encadrer le processus d'implantation des nouvelles boîtes postales communautaires, s'il y a lieu, et de mettre en place des mécanismes de concertation avec les municipalités, le cas échéant, afin de limiter les impacts sur le milieu.

À l'approche du scrutin, le maire insiste sur le rôle actif et soutenu que devra jouer le prochain gouvernement dans la collectivité, alors que celle-ci vit une importante période de transition économique. « À l'instar de l'ensemble des élus de la MRC, nous souhaitons que le programme de 50 millions de l'Initiative canadienne de diversification économique des collectivités tributaires du chrysotile mis en place par le gouvernement sortant soit bonifié et que sa durée soit prolongée afin de nous puissions créer des assises économiques solides et durables. Nous avons des défis importants à relever dans tous les domaines. Comme plusieurs autres régions, nous sommes confrontés aux forces du marché qui privilégient de plus en plus les grands centres. Nous voulons faire partie de l'écran radar politique et trouver à Ottawa un partenaire de confiance qui saura bien défendre nos intérêts et qui démontrera une bonne compréhension de nos différents enjeux », conclut monsieur Brousseau.

À noter que la candidate du Bloc Québécois a également été interpellée par le Cabinet du maire pour une rencontre, mais que cette dernière n'avait pas de disponibilité.

- 30 -

Source :
Audrey Lambert
Cabinet du maire | Ville de Thetford Mines
418 335-2981, poste 211 | a.lambert@ville.thetfordmines.qc.ca



Archives

Toutes les archives
Haut de page

Plan du site Crédits Commentaires Confidentialité 418 335-2981 infos@ville.thetfordmines.qc.ca
© 2000-2018     Ville de Thetford Mines     Dernière mise à jour : 15 juillet 2018

Ville de Thetford Mines
144, rue Notre-Dame Ouest, C.P. 489
Thetford Mines (Québec)
G6G 5T3

Imprimé le : Jeudi, 30 Avril, 2009
Téléphone : 418 335-2981
Télécopieur : 418 335-7089
Courriel : infos@ville.thetfordmines.qc.ca
Site Web : www.ville.thetfordmines.qc.ca