Moteur de recherche :
Ville de Thetford Mines
M'abonner!
Région de Thetford

11 octobre 2012 - Le gouvernement du Québec devra assumer ses responsabilités

A+ A- Imprimer Référer

Le maire de Thetford Mines, monsieur Luc Berthold, est amèrement déçu de la décision du gouvernement du Québec d'abandonner les travailleurs de l'amiante en se retirant du projet d'expansion de la mine Jeffrey à Asbestos.

« Les régions de Thetford Mines et d'Asbestos ont été clouées au pilori sans avoir eu droit à aucune forme de procès! Nous n'avons même pas eu le droit aux dernières paroles du condamné! », déplore le maire.

Le comité de relance de la mine Lac d'amiante se réunira vendredi afin de faire le point sur l'avenir du projet et sur les conséquences sur la reconstruction de la route 112. « Nous avons été trop patients. Maintenant, il est temps d'avoir des réponses à nos questions, à nos demandes de rencontres, et de passer à l'action ».

Depuis plus de 130 ans, le Québec s'est enrichi grâce aux mines d'amiante. Les mineurs ont mené des luttes qui ont fait faire des pas de géant au monde du travail, tant sur le plan social que de la santé publique. « On ne peut pas seulement dire c'est fini, et s'en laver les mains. On ne ferme pas une mine comme on ferme boutique ».

« Pour quelles raisons le gouvernement a-t-il pris sa décision? On ne le sait même pas. Est-ce pour des raisons de santé publique? Pour une question d'image? Pour plaire au lobby environnementaliste? Les producteurs de nickel ou d'autres minéraux seront-ils les prochaines victimes du lobby? », se questionne monsieur Berthold.

La santé à deux vitesses

« Pourquoi permet-on encore la vente de cigarettes, qui est la principale cause de décès par maladie au Québec? Contrairement à l'amiante, il n'existe pas d'utilisation sécuritaire du tabac. C'est cancérigène, dangereux et mortel. Est-ce parce que le tabac est une source importante de revenus pour le gouvernement québécois? Il est temps de faire la part des choses », poursuit le maire.

Ce dernier réitère sa demande de rencontre urgente avec la nouvelle première ministre du Québec, madame Pauline Marois. « Aucune décision n'est irréversible, et il faut au moins nous permettre de justifier nos projets. L'ouverture manifestée envers nos communautés pendant la campagne électorale doit maintenant se traduire par un geste concret dans les plus brefs délais », conclut monsieur Luc Berthold.

-30-

Source :
Monsieur Luc Berthold
Maire | Ville de Thetford Mines
418 335-2981, poste 211 | maire@ville.thetfordmines.qc.ca  



Archives

Toutes les archives
Haut de page

Plan du site Crédits Commentaires Confidentialité 418 335-2981 infos@ville.thetfordmines.qc.ca
© 2000-2018     Ville de Thetford Mines     Dernière mise à jour : 19 juillet 2018

Ville de Thetford Mines
144, rue Notre-Dame Ouest, C.P. 489
Thetford Mines (Québec)
G6G 5T3

Imprimé le : Jeudi, 30 Avril, 2009
Téléphone : 418 335-2981
Télécopieur : 418 335-7089
Courriel : infos@ville.thetfordmines.qc.ca
Site Web : www.ville.thetfordmines.qc.ca