Moteur de recherche :
Ville de Thetford Mines
M'abonner!
Région de Thetford

30 avril 2015 - Le maire de Thetford Mines rencontrera le chef par intérim du Parti québécois pour présenter les impacts des règles abusives de la CSST

A+ A- Imprimer Référer

Le maire de Thetford Mines, monsieur Marc-Alexandre Brousseau, souhaite rétablir les faits concernant le dossier des règles de la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) portant sur les travaux de génie civil en présence de matériaux contenant du chrysotile, et ce, à la suite de commentaires émis par le député péquiste de Sanguinet, monsieur Alain Therrien, lors de la période des questions qui s'est déroulée à l'Assemblée nationale du Québec le 28 avril dernier.

« Sachant qu'un comité paritaire devait réviser les règles actuelles, nous avons rédigé et déposé un rapport, accompagné de recommandations, qui prend en considération l'ensemble de l'information disponible sur le sujet, y compris les données d'échantillonnages d'air de chantiers réalisés récemment chez nous. Ces informations seront plus qu'utiles pour démontrer le non-sens des règles actuelles, évoque le maire de Thetford Mines. Pendant ce temps, nous prenons connaissance d'une sortie du député de Sanguinet visiblement mal informé qui va à l'encontre des intérêts de nos travailleurs, de nos entreprises et de notre région. »

Sans fondement réel, le député semble par ses propos s'opposer à ce qu'un comité d'experts analyse la question et fasse ses recommandations. Il ne fait aucune distinction sur les types d'amiante et la nature de l'exposition des travailleurs. « De toute évidence, il semble n'avoir aucune idée de quoi il parle! Néanmoins, sa sortie peut considérablement nuire à l'avancement d'un dossier qui est primordial pour l'ensemble de notre région », d'ajouter le maire Brousseau.

Il faut savoir qu'après trois messages téléphoniques laissés par le maire de Thetford Mines, le retour d'appel du député de Sanguinet se fait toujours attendre.

« Si nous arrivons aujourd'hui avec nos recommandations auprès de la CSST, c'est que nous pouvons démontrer que la santé et la sécurité des travailleurs n'est pas en jeu et que les règles actuelles inappropriées et abusives ne correspondent aucunement au risque réel, précise monsieur Brousseau. Nous sommes outrés de constater que le député d'un comté à 243 kilomètres d'ici, qui ne connaît probablement rien à notre région et encore moins au dossier, s'ingère de cette façon et nuise à l'aboutissement d'un enjeu aussi important pour notre avenir ».

Du même souffle, le maire de Thetford Mines salue l'ouverture du chef par intérim du Parti québécois, monsieur Stéphane Bédard, qui a accepté de le rencontrer le jeudi 7 mai prochain afin de l'informer sur la situation actuelle dans ce dossier.

Il est possible de visionner l'extrait de cette période des questions qui s'est déroulée à l'Assemblée nationale du Québec le 28 avril dernier via la page Facebook de la Ville de Thetford Mines

- 30 -

Information :
Marc-Alexandre Brousseau
maire | Ville de Thetford Mines
418 335-2981

Source :
David Gosselin
conseiller en communication | Ville de Thetford Mines
418 335-2981, poste 291 | d.gosselin@ville.thetfordmines.qc.ca



Archives

Toutes les archives
Haut de page

Plan du site Crédits Commentaires Confidentialité 418 335-2981 infos@ville.thetfordmines.qc.ca
© 2000-2018     Ville de Thetford Mines     Dernière mise à jour : 17 juillet 2018

Ville de Thetford Mines
144, rue Notre-Dame Ouest, C.P. 489
Thetford Mines (Québec)
G6G 5T3

Imprimé le : Jeudi, 30 Avril, 2009
Téléphone : 418 335-2981
Télécopieur : 418 335-7089
Courriel : infos@ville.thetfordmines.qc.ca
Site Web : www.ville.thetfordmines.qc.ca